La Tannière de l’Ork Bourré

Taverne virtuelle et intemporelle
Subscribe

Demain, dans le désert…

mai 20, 2015 Par : HyiHyil DarkHope Categorie : Divers, Games

Bref, nous sommes allés au ciné... Vive le cinéday by Orange ;)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Donc, hier, nous sommes allés au cinéma…

Pour mémoire, petit rappel du synopsis :

Hanté par un lourd passé, Max estime que le meilleur moyen de survivre est de rester seul. Cependant, il se retrouve embarqué par une bande qui parcourt la Désolation à bord d’un véhicule militaire piloté par l’Imperator Furiosa. Ils fuient la Citadelle où sévit le terrible Immortan Joe qui s’est fait voler un objet irremplaçable. Enragé, ce Seigneur de guerre envoie ses hommes pour traquer les rebelles impitoyablement…

Bon, tout d’abord, comme d’habitude j’ai l’impression, ce synopsis est… presque entièrement faux, en fait. En fait, Max se retrouve prisonniers d’une bande de “Seigneurs de Guerre” dont le père est Immortan Joe et se retrouve entrainé contre son gré lorsque l’Imperator Furiosa vole un “Porte-guerre” (camion citerne converti en engin de guerre) et, surtout, les meilleures “pondeuses” de Joe dont sa favorite, enceinte jusqu’aux yeux.

Par contre, ce qui est vrai, c’est que Joe va envoyer tous ses Warboys valides à leur poursuite. Et c’est là que Max entre dans la poursuite, en tant que “Globula”, donneur universel transfusant un warboy affaibli par une blessure ou ses tumeurs, on ne sait pas trop. Il n’a pas d’autre choix que d’essayer de survivre alors qu’il est exposé aux tirs, aux explosions et aux divers débris volants mortels.

La civilisation fondée par ces Warlords repose sur la distribution de l’eau, pratique en plein désert, et est très crédible. Joe a son harem, ses “pondeuses”, ses “vaches-à-lait” mais également, des serres et une industrie fonctionnelles. Ainsi, il semble être capable de produire son propre carburant à PétroVille et des munitions au Moulin à Balles, deux autres cités tenus d’une main de fer par les deux frères de Joe. Une reconstruction de société parfaitement possible dans le décor construit par George Miller, un désert de sable et de tempêtes dévastatrices de fin du monde.

Du coté des personnages, pareil, j’ai trouvé beaucoup de crédibilité. Les warboys sont des gamins paumés endoctrinés par des “Seigneurs” ayant développé toute une religion, un crédo, un code d’honneur. Ces guerriers veulent à tout prix plaire à leur maitre et que leur courage et leur bravoure servent d’exemples à leurs frères d’armes au cri de “soyez témoins !” De vrais guerriers de la route, des combattants du futur chevauchant toutes sortes d’engins bricolés et pour qui les anges sont chromés.

Dans les personnages secondaires, un warboy ayant cherché à tuer Furiosa et dont Max était le Globula se joint à l’équipée et m’a fait penser à ces jeunes de banlieue, paumé, endoctriné, ayant viré racaille avant de réaliser qu’il a causé du tort, que la solution n’est pas là où on lui a appris et que c’est à lui de tracer sa voie. Et puis, il a les “pouces noirs”, c’est pratique pour réparer un moteur en panne ;) Pour Furiosa, beaucoup de choses ont déjà été écrites sur elle par les pro ou anti-féministes mais je dirai seulement que c’est une vraie battante qui s’accroche à l’espoir d’un vieux souvenir et entraine avec elle celles qu’elle veut essayer de sauver. Oui, ça tient à bien peu de choses mais c’est ça, l’espoir.

D’accord, c’est du grand spectacle à effets spéciaux mais pour les fans de la première trilogie, le fil conducteur est là. Max conduit son Interceptor au début du film avant de se faire capturer. Ces images ont d’ailleurs constituées le premier teaser diffusé sur ce film. Notre héros se retrouve plusieurs fois confronté au voleur de son véhicule et les affrontements successifs le réduisent à un tas de ferrailles. Fin du fil. Mais Max demeure et comme précédemment, il ne s’impose pas et s’en va.

Bref, c’est du post-apo, et un très bon film. Le genre d’histoire qui a pu inspirer les créateurs de Fallout, le jeu vidéo post-apo, très bon RPG un peu stratégique dont les trois premiers titres (Fallout 1, Fallout 2 et Fallout Tactics) sont désormais GRATUITS.

S’il y avait un reproche que je devais faire à ces deux univers (Mad Max et Fallout), ce serait de demander ce qu’il est advenu de l’hiver nucléaire dont on ne parle jamais :p